L'Echo du Village - Accueil n°240 - Jeudi 24 avril 2003
Rubrique International animée par aucun responsable. Postulez !


NSA et le projet échelon ou le nouvel outil hégémonique américain

« Nous vivons aujourd’hui dans un monde de l’information, de la diffusion de données, de transparence et de contact. »

Celui qui pense ceci à l’heure actuelle voit l’espace mondial flouté, biaisé, que d’un coté. Nous n’avons que la face pouvant être vue de la lune de l’information. L’un des grands exemples de cette idée de la désinformation pour tous est un grand organisme étatisé américain : la NSA. Dans cet article nous tenterons de comprendre l’intérêt de cet organisme pour les Etats-Unis, ses buts et ses moyens mais aussi la menace que pèse une telle agence et son projet « ECHELON » sur notre vie privée et la liberté du net.


La NSA est un organisme méconnu du grand public. En effet, tout le monde a déjà entendu parler du FBI, de la CIA, ne serait ce que grâce à la multitude de films qui leur ont été consacrés. Cependant peu de gens connaissent la NSA. Qui se cache derrière ces trois lettres ?

La NSA est dirigé par le lieutenant Général Michael V. Hayden de l’Air Force américaine. L’organisme qu’il dirige est officiellement chargé de la cryptologie. Ils emploient les meilleurs cryptanalystes du monde et disposent d'ordinateurs terriblement puissants capables de "casser" n'importe quel codage. Toujours officiellement, cette agence fondée en 1952, quelques années après la deuxième guerre mondiale, est chargée grâce à leurs capacités de décryptage de tenter de découvrir des documents et des informations terroristes. Leur objectif est donc soi-disant de lutter contre le terrorisme mondial qui peut menacer le monde mais surtout en premier lieu leur pays. Pourtant on peut déjà se poser la question d’un tel intérêt en 1952, période surtout occupée par l’affrontement entre les deux blocs, qui prenait parfois des formes peu conventionnelles et aussi peu recommandable.

Ainsi avec l’appui de spécialistes, de moyens technologiques et financiers colossaux, 50 milliards de dollars (beaucoup plus que la CIA ou le FBI), d’autorités concupiscentes et asservies, ils ont à présent la capacité d’observer, de retenir tout ce qui potentiellement et abstraitement dangereux ou intéressant.

Au vu de ses informations, et ce malgré une flagrante loi du silence et une omerta entourant cet organisme d’Etat : il est fortement conseillé de se marier avec un employé de la maison, le papier à lettre est régulièrement changé pour éviter les contrefaçons ; on peut à près tout penser que l’objectif américain en établissant ce service n’est que protecteur et louable, nous ne pourrions en définitif que leur reprocher un manque d’information sur leur réelle visée.



Le siège de l'agence se situe à Fort Mead, près de Washington, près aussi de la maison blanche. Il abrite en son sein une parcelle d’un grand projet que les autorités américaines ont minutieusement préparé : le projet Echelon.

Echelon est une immense toile d’araignée, interceptant les télécommunications, tissée sur l’ensemble de la planète et dont les Etats-Unis sont les premiers bénéficiaires. Ce réseau intercepte les transmissions militaires et civiles (appels téléphoniques, télécopies, courrier électronique, données informatiques) envoyés par satellite et câbles sous-marins. Echelon bénéficie de l’infrastructure de pays étrangers membre du réseau UKUSA Alliance formé en 1948 entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, auxquels se sont joint l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada. Les informations captées sont triées, à l’aide de mots clés, par les puissants ordinateurs de la NSA capables de reconnaître noms, mots, numéro de téléphone et même timbres de voix.
Voici une liste non exhaustive et partielle des mots clés utiliser par ses services et ce réseau :
Explosives, guns, assassination, conspiracy, primers, detonators, initiators, main
charge, nuclear charges, ambush, sniping, motorcade, IRS, BATF, jtf-6, mjtf, hrt, srt,
hostages, munitions, weapons, TNT, rdx, amfo, hmtd, picric, acid, silver, nitrite,
mercury fulminate, presidential motorcade, salt peter, charcoal, sulfur, c4,
composition b, amatol, petn, lead azide, lead styphante, ddnp, tetryl, nitrocellulose,
nitrostarch, mines, grenades, rockets, fuses, delay mechanism, mortars, rpg7,
propellants, incendiaries, incendiary device, thermite, security forces, intelligence,
agencies, hrt, resistance, psyops, infiltration, assault team, defensive elements,
evasion, detection, mission, communications, the football, platter charge, shaped
charges, m118, claymore, body armor, charges, shrapnel, timers,timing devices,
boobytraps, detcord, pmk 40, silencers, Uzi, HK-MP5, AK-47, FAL, Jatti, Skorpion MP,
teflon bullets, cordite, napalm, law, Stingers, RPK, SOCIMI 821 SMG, STEN, BAR, MP40,
HK-G3,FN-MAG, RPD,PzB39, Air Force One, M60, RPK74, SG530, SG540, Galil arm, Walther
WA2000, HK33KE, Parker-Hale MOD. 82, AKR, Ingram MAC10, M3, L34A1, Walther MPL, AKS-74,
HK-GR6, subsonic rounds, ballistic media, special forces, JFKSWC, SFOD-D, SRT, Rewson,
SAFE, Waihopai,INFOSEC, ASPIC, Information Security, SAI, Information Warfare, IW, IS,
Privacy,Information Terrorism, Kenya, Terrorism Defensive Information, Defense
Information Warfare, Offensive Information, Offensive Information Warfare, NAIA, SAPM,
ASU, ECHELON ASTS, National Information Infrastructure, InfoSec, SAO, Reno, Compsec,
JICS, Computer Terrorism, Firewalls, Secure Internet Connections, RSP, ISS, JDF,
Passwords, NAAP, DefCon V, RSO, Hackers, Encryption, ASWS, Espionage, USDOJ, NSA, CIA,
S/Key, SSL, FBI, Secret Service, USSS, Defcon, Military, White House, Undercover, NCCS,
Mayfly, PGP, SALDV, PEM, resta, RSA, Perl-RSA, MSNBC, bet, AOL, AOL TOS, CIS, CBOT,
AIMSX, STARLAN, 3B2, BITNET, Tanzania, SAMU, COSMOS, DATTA, E911, FCIC, HTCIA, IACIS,
UT/RUS, JANET, ram, JICC, ReMOB, LEETAC, UTU, VNET, BRLO, SADCC, NSLEP, SACLANTCEN,
FALN, 877, NAVELEXSYSSECENGCEN, BZ, CANSLO, CBNRC, CIDA, JAVA, rsta, Active X, Compsec
97, RENS, LLC, DERA, JIC, rip, rb, Wu, RDI,Mavricks, BIOL, Meta-hackers, ^?, SADT,
Steve Case, Tools, RECCEX,Telex, OTAN, monarchist, NMIC, NIOG, IDB, MID/KL, NADIS, NMI,
SEIDM, BNC, CNCIS, STEEPLEBUSH, RG, BSS, DDIS, mixmaster, BCCI, BRGE, SARL, Military
Intelligence, JICA, Scully, recondo, Flame, Infowar, Bubba, Freeh, Archives, ISADC,
CISSP, Sundevil, jack, Investigation, JOTS, ISACA, NCSA, ASVC, spook words, RRF, 1071,
Bugs Bunny, Verisign, Secure, ASIO, Lebed,ICE, NRO, Lexis-Nexis, NSCT, SCIF, FLiR, JIC,
bce, Lacrosse, Flashbangs, HRT, IRA, EODG, DIA, USCOI, CID, BOP, FINCEN, FLETC, NIJ,
ACC, AFSPC, BMDO, site, SASSTIXS, NAVWAN, NRL, RL, NAVWCWPNS, NSWC, USAFA, AHPCRC,
ARPA, SARD, LABLINK, USACIL, SAPT, USCG, NRC, ~, O, NSA/CSS, CDC, DOE, SAAM, FMS, HPCC,
NTIS, SEL, USCODE, CISE, SIRC, CIM, ISN, DJC, bemd, SGC, UNCPCJ, CFC, SABENA, DREO,
CDA, SADRS, DRA, SHAPE, bird dog, SACLANT, BECCA, DCJFTF, HALO, SC, TA SAS, Lander,
GSM, T Branch, AST, SAMCOMM, HAHO, FKS, 868, GCHQ, DITSA, SORT, AMEMB, NSG, HIC, EDI,
benelux, SAS, SBS, SAW, UDT, EODC, GOE, DOE, SAMF, GEO, JRB, 3P-HV, Masuda, Forte, AT,
GIGN, Exon Shell, radint, MB, CQB, CONUS, CTU, RCMP, GRU, SASR, GSG-9, 22nd SAS, GEOS,
EADA, SART, BBE, STEP, Echelon, Dictionary, MD2, MD4, MDA, diwn, 747, ASIC, 777, RDI,
767, MI5, 737, MI6, 757, Kh-11, EODN, SHS, ^X, Shayet-13, SADMS, Spetznaz, Recce, 707,
CIO, NOCS, Halcon, NSS, Duress, RAID, Uziel, wojo, Psyops, SASCOM, grom, NSIRL, D-11,
SERT, VIP, ARC, S.E.T. Team, NSWG, MP5k, SATKA, DREC, DEVGRP, DF, DSD, FDM, GRU, LRTS,
SIGDEV, NACSI, MEU/SOC,PSAC, PTT, RFI, ZL31, SIGDASYS, TDM, SUKLO, SUSLO, TELINT, fake,
TEXTA, ELF, LF, MF, SIGS, VHF, Recon, peapod, PA598D28, Spall, dort, 50MZ, 11Emc Choe,
SATCOMA, UHF, SHF, ASIO, SASP, WANK, Colonel, domestic disruption, 5ESS, smuggle,
Z-200, 15kg, DUVDEVAN, RFX, nitrate, OIR, Pretoria, M-14, enigma, Bletchley Park,
Clandestine, NSO, nkvd, argus, afsatcom, CQB, NVD, Counter Terrorism Security, SARA,
Rapid Reaction, JSOFC3IP, Corporate Security, Police, sniper, PPS, ASIS, ASLET, TSCM,
Security Consulting, M-x spook, Z-150T, High Security, Security Evaluation, Electronic
Surveillance, MI-17, ISR, NSAS, Counterterrorism, real, spies, IWO, eavesdropping,
debugging, CCSS, interception, COCOT, NACSI, rhost, rhosts, ASO, SETA, Amherst,
Broadside, Capricorn, NAVCM, Gamma, Gorizont, Guppy, NSS, rita, ISSO, submiss, ASDIC,
.tc, 2EME REP, FID, 7NL SBS, tekka, captain, 226, .45, nonac, .li, Ionosphere, Mole,
Keyhole, NABS, Kilderkin, Artichoke, Badger, Emerson, Tzvrif, SDIS, T2S2, STTC, DNR,
NADDIS, NFLIS, CFD, quarter, Cornflower, Daisy, Egret, Iris, JSOTF, Hollyhock, Jasmine,
Juile, Vinnell, B.D.M., Sphinx, Stephanie, Reflection, Spoke, Talent, Trump, FX, FXR,
IMF, POCSAG, rusers, Covert Video, Intiso, r00t, lock picking, Beyond Hope, LASINT,
csystems, .tm, passwd, 2600 Magazine, JUWTF, Competitor, EO, Chan, Pathfinders, SEAL
Team 3, JTF, Nash, ISSAA, B61-11, Alouette, executive, Event Security, Mace, Cap-Stun,
stakeout, ninja, ASIS, ISA, EOD, Oscor, Merlin, NTT, SL-1, Rolm, TIE, Tie-fighter, PBX,
SLI, NTT, MSCJ, MIT, 69, RIT, Time, MSEE, Cable & Wireless, CSE, SUW, J2, Embassy, ETA,
Fax, finks, Fax encryption, white noise, Fernspah, MYK, GAFE, forcast,import, rain,
tiger, buzzer, N9, pink noise, CRA, M.P.R.I., top secret, Mossberg, 50BMG, Macintosh
Security, Macintosh Internet Security, OC3, Macintosh Firewalls, Unix Security, VIP
Protection, SIG, sweep, Medco, TRD, TDR, Z, sweeping, SURSAT, 5926, TELINT, Audiotel,
Harvard,1080H, SWS, Asset, Satellite imagery, force, NAIAG, Cypherpunks, NARF, 127,
Coderpunks, TRW, remailers, replay, redheads, RX-7, explicit, FLAME, JTF-6, AVN, ISSSP,
Anonymous, W, Sex, chaining, codes, Nuclear, 20, subversives, SLIP, toad, fish, data
havens, unix, c, a, b, d, SUBACS, the, Elvis, quiche, DES, 1*, NATIA, NATOA, sneakers,
UXO, (), OC-12, counterintelligence, Shaldag, sport, NASA, TWA, DT, gtegsc, owhere,
.ch, hope, emc, industrial espionage, SUPIR, PI, TSCI, spookwords, industrial
intelligence, H.N.P., SUAEWICS, Juiliett Class Submarine, Locks, qrss,loch, 64 Vauxhall
Cross, Ingram Mac-10, wwics, sigvoice, ssa, E.O.D., SEMTEX, penrep, racal, OTP, OSS,
Siemens, RPC, Met, CIA-DST, INI, watchers, keebler, contacts, Blowpipe, BTM, CCS, GSA,
Kilo Class, squib, primacord, RSP, Z7, Becker, Nerd, fangs, Austin, no|d, Comirex,
GPMG, Speakeasy, humint, GEODSS, SORO, M5, BROMURE, ANC, zone, SBI, DSS, S.A.I.C.,
Minox, Keyhole, SAR, Rand Corporation, Starr, Wackenhutt, EO, burhop, Wackendude, mol,
Shelton, 2E781, F-22, 2010, JCET, cocaine, Vale, IG, Kosovo, Dake, 36,800, Hillal,
Pesec, Hindawi, GGL, NAICC, CTU, botux, Virii, CCC, ISPE, CCSC, Scud, SecDef, Magdeyev,
VOA, Kosiura, Small Pox, Tajik, +=, Blacklisted 411, TRDL, Internet Underground, BX,
XS4ALL, wetsu, muezzin, Retinal Fetish, WIR, Fetish, FCA, Yobie, forschung, emm, ANZUS,
Reprieve, NZC-332, edition, cards, mania, 701, CTP, CATO, Phon-e, Chicago Posse, NSDM,
l0ck, spook, keywords, QRR, PLA, TDYC, W3, CUD, CdC, Weekly World News, Zen, World
Domination, Dead, GRU, M72750, Salsa, 7, Blowfish, Gorelick, Glock, Ft. Meade, NSWT,
press-release, WISDIM, burned, Indigo, wire transfer, e-cash, Bubba the Love Sponge,
Enforcers, Digicash, zip, SWAT, Ortega, PPP, NACSE, crypto-anarchy, AT&T, SGI, SUN,
MCI, Blacknet, ISM, JCE, Middleman, KLM, Blackbird, NSV, GQ360, X400, Texas, jihad,
SDI, BRIGAND, Uzi, Fort Meade, *&, gchq.gov.uk, supercomputer, bullion, 3, NTTC,
Blackmednet, :, Propaganda, ABC, Satellite phones, IWIS, Planet-1, ISTA, rs9512c, South
Africa, Sergeyev, Montenegro, Toeffler, Rebollo, sorot, cryptanalysis, nuclear, 52 52 N
- 03 03 W, Morgan, Canine, GEBA, INSCOM, MEMEX, Stanley, FBI, Panama, fissionable,
Sears Tower, NORAD, Delta Force, SEAL, virtual, WASS, WID, Dolch, secure shell, screws,
Black-Ops, O/S, Area51, SABC, basement, ISWG, $ @, data-haven, NSDD, black-bag, rack,
TEMPEST, Goodwin, rebels, ID, MD5, IDEA, garbage, market, beef, Stego, ISAF,
unclassified, Sayeret Tzanhanim, PARASAR, Gripan, pirg, curly, Taiwan, guest, utopia,
NSG, orthodox, CCSQ, Alica, SHA, Global, gorilla, Bob, UNSCOM, Fukuyama, Manfurov,
Kvashnin, Marx, Abdurahmon, snullen, Pseudonyms, MITM, NARF, Gray Data, VLSI, mega,
Leitrim, Yakima, NSES, Sugar Grove, WAS, Cowboy, Gist, 8182, Gatt, Platform, 1911,
Geraldton, UKUSA, veggie, XM, Parvus, NAVSVS, 3848, Morwenstow, Consul, Oratory, Pine
Gap, Menwith, Mantis, DSD, BVD,1984, blow out, BUDS, WQC, Flintlock, PABX, Electron,
Chicago Crust,e95, DDR&E, 3M, KEDO, iButton, R1, erco, Toffler, FAS, RHL, K3, Visa/BCC,
SNT, Ceridian, STE, condor, CipherTAC-2000, Etacs, Shipiro, ssor, piz, fritz, KY, 32,
Edens, Kiwis, Kamumaruha, DODIG, Firefly, HRM, Albright, Bellcore, rail, csim, NMS, 2c,
FIPS140-1, CAVE, E-Bomb, CDMA, Fortezza, 355ml, ISSC, cybercash, NAWAS, government,
NSY, hate, speedbump, joe, illuminati, BOSS, Kourou, Misawa, Morse, HF, P415, ladylove,
filofax, Gulf, lamma, Unit 5707, Sayeret Mat'Kal, Unit 669, Sayeret Golani, Lanceros,
Summercon, NSADS, president, ISFR, freedom, ISSO, walburn, Defcon VI, DC6, Larson, P99,
HERF pipe-bomb, 2.3 Oz., cocaine, $, impact, Roswell, ESN,COS, E.T., credit card, b9,
fraud, ST1, assassinate, virus, ISCS, ISPR, anarchy, rogue, mailbomb, 888, Chelsea,
1997, Whitewater, MOD, York, plutonium, William Gates, clone, BATF, SGDN, Nike, WWSV,
Atlas, IWWSVCS, Delta, TWA, Kiwi, PGP 2.6.2., PGP 5.0i, PGP 5.1, siliconpimp, SASSTIXS,
IWG, Lynch, 414, Face, Pixar, IRIDF, NSRB, eternity server, Skytel, Yukon, Templeton,
Johohonbu, LUK, Cohiba, Soros, Standford, niche, ISEP, ISEC, 51, H&K, USP, ^, sardine,
bank, EUB, USP, PCS, NRO, Red Cell, NSOF, Glock 26, snuffle, Patel, package, ISI, INR,
INS, IRS, GRU, RUOP, GSS, NSP, SRI, Ronco, Armani, BOSS, Chobetsu, FBIS, BND, SISDE,
FSB, BfV, IB, froglegs, JITEM, SADF, advise, TUSA, LITE, PKK, HoHoCon, SISMI, ISG, FIS,
MSW, Spyderco, UOP, SSCI, NIMA, HAMASMOIS, SVR, SIN, advisors, SAP, Monica, OAU, PFS,
Aladdin, AG, chameleon man, Hutsul, CESID, Bess, rail gun, .375, Peering, CSC,
Tangimoana Beach, Commecen, Vanuatu, Kwajalein, LHI, DRM, GSGI, DST, MITI, JERTO, SDF,
Koancho, Blenheim, Rivera, Kyudanki, varon, 310, 17, 312, NB, CBM, CTP, Sardine, SBIRS,
jaws, SGDN, ADIU, DEADBEEF, IDP, IDF, Halibut, SONANGOL, Flu, &, Loin, PGP 5.53, meta,
Faber, SFPD, EG&G, ISEP, blackjack, Fox, Aum, AIEWS, AMW, RHL, Baranyi, WORM, MP5K-SD,
1071, WINGS, cdi, VIA, DynCorp, UXO, Ti, WWSP, WID, osco, Mary, honor, Templar, THAAD,
package, CISD, ISG, BIOLWPN, JRA, ISB, ISDS, chosen, LBSD, van, schloss, secops,
DCSS,DPSD, LIF, PRIME, SURVIAC, telex, SP4, Analyzer, embassy, Golf, B61-7, Maple,
Tokyo, ERR, SBU, Threat, JPL, Tess, SE, EPL, SPINTCOM, ISS-ADP, Merv, Mexico, SUR,
SO13, Rojdykarna, airframe, 510, EuroFed, Avi, shelter, Crypto AG




Grâce à cette immense, grandiose et international réseau de captage des informations privées, publiques, civiles et militaires, la NSA et l’ensemble des services secrets américains et, donc en conséquence le Président des Etats-Unis lui-même sont en capacité de connaître des informations dites secrètes aux plus haut points, mais aussi de récupérer des données appartenant aux internautes, aux pauvres utilisateurs du World Wide Web que nous sommes, dès données qui, en toute légalité devraient rester privées.

A l’heure actuelle, et au vu des lois sur le cryptage des données (seule parade possible, mais aussi bien maigre, à cette arme hégémonique) tout mail, fax, communication téléphonique (portable et fixe), connexion au net, sont donc totalement accessibles par des personnes qui n’en sont pas les des destinataires et qui n’y jamais été invité. Au mépris du quatrième amendement américain ( « Le droit pour le peuple d’être protégé contre des perquisitions et des saisies déraisonnables, ne devra pas être violé »), du droit international sur les questions militaires et civiles, de toutes les autorisations délivrées par les pays espionnés, les Etats-Unis n’ont donc besoin que d’un mot clé sur une liste de plusieurs centaines pour s’octroyer le droit se visiter tous les documents qu’ils veulent.
Aucune réaction concrète, raisonnable, commune et active n’a encore été notée face à ce danger contre la démocratie, que se soit de la part de la presse internationale (et surtout pas américaine), des politiques n’y même des internautes. Chaque prise de position, rapport, article de journal sur la question, est resté lettre morte et n’a eu le mérite que de provoquer une légère vague dans le cadre international.
Comment une agence nationale américaine étatisée et légale, à t-elle la totale liberté de récupérer des informations dans tous les domaines, (sauf bien sûr sur une lettre) et ceux sans aucun contrôle international n’y même une réaction politique, méprisant ainsi la liberté que croyait avoir obtenu le citoyen devenu internaute ?
Même dans l’autre monde, sur la grande toile, les grandes oreilles sont toutes braquées sur votre vie privée, alors faites attention à ce que vous dites, écrivez et même bientôt pensez. Le monopole du contrôle des esprits ne se limite pas aux régimes despotiques.


Hio-Tin-Vho
La plume plus forte que l'épée


Réagissez à cet article dans les forums de l'Echo
Recommander à un ami
        Imprimer



L'AUTEUR
Hio-tin-vho
Hio-tin-vho

Carte de reporter

5 derniers articles :
• Lettre d'un américain partisan de la guerre aux autres qui ne sont pas comme nous.
• Amérinidiens: lutte pour ses droits


RUBRIQUE International

REAGISSEZ
Réagissez à cet article dans les forums de l'Echo

DEVENEZ REPORTER
L'Écho du Village propose à tous les villageois de devenir reporter grâce à une interface conviviale et facile d'utilisation.